Pourquoi couvrir les tennis à la Bouverie est une bêtise sans nom

Jean Paul OLLIVIER veut laisser sa trace dans le « patrimoine sportif » de la commune.

Il a mis à l’ordre du jour de la séance du 25 septembre 2018, le projet de couverture des tennis.

A défaut de titres ou médailles, il s’offre, à lui et ses amis, un joujou qui va nous coûter fort cher. C’est son rondpoint à lui, et quand on voit l’état du carrefour 1 an après, il y a de quoi être inquiet.dsc02031

Nous avons demandé à un spécialiste du Tennis son avis. Il nous explique pourquoi, outre les dégâts environnementaux et financiers, couvrir les tennis à la Bouverie est une hérésie sportive.

Mais que ne ferait-on pas avec l’argent des contribuables pour se faire plaisir !

La folie des grandeurs de notre couple M. le Maire/ Président du TCR n’a plus de limites.

350 000 € prévus pour la construction de courts couverts ? Pourquoi ? Pour qui ?


Dans l’hypothèse où les 3 courts actuels de la Bouverie sont recouverts, ce qui semble être le projet envisagé, actuellement Roquebrune dispose de 12 courts ( y compris les 5 courts des Issambres ) pour un nombre de joueurs évalué à 300 adultes et enfants , soit un rapport nombre de Joueurs /nombre de courts de 25 .

En admettant que la couverture des 3 courts de la Bouverie  « apportent » 50 nouveaux joueurs, ce qui n’est pas du tout certain, on arrive à un rapport de 350 joueurs/12 courts , soit 29  joueurs/court  

Par comparaison, à Fréjus, il y a 500 joueurs pour 10 courts ( y compris 2 courts couverts ), soit un rapport de 50 joueurs/court .

14479722_1841635129401943_6229105463025618913_nComparaisons nombre d’habitants, densité de population, nombre de courts tennis : chiffres 2013

  • Fréjus : 53000 habitants, densité 519 habitants / Km2 , 10 courts, dont 2 couverts
  • Saint Raphael : 34000 habitants, densité 342 habitants / Km2 , 27 courts, dont 6 couverts
  • Sainte Maxime : 13800 habitants, densité 170 habitants / Km2 , 10 courts plein air
  • Cogolin : 11600 habitants, densité 417 habitants / Km2 , 6 courts plein air
  • Roquebrune : 12300 habitants, densité 116 habitants/ Km2, 12 courts plein air

On voit que Roquebrune a une des populations la plus faible de la région et une densité très faible, étant donné la superficie énorme de la commune avec ses 3 pôles . On ne compte pas bien entendu le nombre considérable de courts privés sur la commune, estimé à au moins 25 , utilisés par les vacanciers l’été .

La situation géographique de ces courts couverts : pourquoi à la Bouverie et non au centre de la commune, au village ou au Pérussier ? Les joueurs des Issambres ne voudront sûrement pas faire 50 km A/R  pour jouer . Qui viendra jouer, en dehors des habitants de la Bouverie ? Le Muy ? Bagnols en Forêt ?

Et pourquoi le choix de courts couverts dans une région où le nombre de jours d’ensoleillement est l’un des plus importants du pays , 2800 Heures d’ensoleillement par an , 268 jours sans pluie (relevé station le Luc ) ? Et l’été, sous des chaleurs étouffantes, ces courts seront injouables.

Sur le plan technique : c’est une hérésie complète de couvrir des courts dont la surface est du béton poreux ! M. le Maire rétorque que cet équipement servira à organiser des tournois nationaux et internationaux ( dixit , réunion de quartier à la Bouverie ), rien que cela ! Tous les « bons » joueurs vous le diront , les deux surfaces qui sont leurs préférées sont la terre battue et la résine synthétiques (et les moquettes mais réservées pour les « vrais grands tournois » type Montpellier, Marseille, Bercy …) . Tous les courts couverts de la région et au-delà sont en résine ou en terre battue . C’est encore une méconnaissance du tennis que M. le Maire « croit » connaître , très mal conseillé encore par son comparse le président du TC Roquebrune .15181330_566753590176950_5190423343632233873_n

Pour toutes ces raisons, Il n’y a donc pas une nécessité absolue de « couvrir » les courts existants à la Bouverie. Nous pouvons nous comparer avec Sainte Maxime ou Cogolin, et même dans ces communes , les courts sont sous-utilisés . Nos 12 courts suffisent largement pour l’instant , et l’investissement  prévu est démesuré par rapport à la taille et au budget de notre commune sauf à en faire une affaire de fierté, d’égo démesuré de la part de nos  dirigeants  : « moi , grand seigneur de Roquebrune ,je suis le grand joueur de tennis du var , je vais battre à plat de couture Saint Raphael et Fréjus » .

Nous croulons sous la dette, nos  impôts augmentent sans cesse. On nous retire du pouvoir d’achat si nécessaire pour faire repartir notre économie locale pour des lubies d’un maire non élu.


COMMENTAIRES

Dans les prévisions budgétaires, la couverture des tennis était prévue pour 2018, pas pour 2017 . Il est vraiment pressé notre nouveau maire pour pouvoir jouer sur ses courts tout confort . C’est pas très sérieux , il y a une pression du comité de tennis du Var dont Mr Chavagnat est membre de la direction , ça présente bien d’avoir des courts couverts ! , en plus la surface n’est pas aux normes : il est recommandé et apprécié des joueurs d’avoir une surface soit en résine synthétique ( les courts du village), soit en terre battue synthétique ou non ( les futurs courts en construction à Gallieni Fréjus) .

Sinon, beaucoup moins cher : une bulle gonflable qui couvre les terrains d’octobre à mars , démontée de mars à octobre . Le montage et le démontage étant effectué bénévolement par les joueurs eux-même. C’était ce qui était pratiqué dans mon ancien club de la région parisienne . Mais il n’y a eu aucune consultation à ce sujet , décision du maire « champion de tennis » et hop, exécution !

 


ANNEXE :

AVIS_DE_MARCHE_MAPA_MO_TENNIS_BOUVERIE

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *