Dossier 13 : Préserver le lac

  • DSC01563
  • lac Perrin
  • DSC01685
  • DSC01703
  • DSC01698
  • DSC01686
  • DSC01689
  • DSC01693
  • DSC01683
  • DSC02332
  • DSC02331
  • 14305439_1326540137357262_679602199145517812_o
  • 14344776_1156649184410115_4116939086565114940_n
  • 14322772_1156649754410058_1742973146634319288_n
  • 14344305_1156649574410076_7420942884492334093_n
  • 14370375_1156649667743400_964837844970555248_n
  • 14291861_1156649384410095_262707809443130775_n
  • 19467614_10209668532326336_3815552755427537818_o
  • 19989698_10155498232634346_7323170937814340580_n
  • 38799965_875143659337940_1860946210517417984_n
  • ilot bar

MUNICIPALES 2020


DOSSIER 13 : Le lac de l’Aréna

PROGRAMME « S.Au.V » POUR UNE TRANSITION CITOYENNE en 2020.

S pour simplicité (vie simple mais riche de créativité), Au pour Autosuffisance, V pour vulnérabilité (aide aux plus démunis)


PROPOSITIONS 

– préserver la qualité paysagère : aménagement des bords, sécurisation, action de nettoyage réguliers, démontage des structures estivales hors saison

– créer une BASE NATURE et une réserve ornithologique comme à Fréjus avec un parcours pédestre éducatif de sensibilisation à l’écologie avec des observatoires et des accès protégés, parcours santé, école, famille. CREATION D’EMPLOI : 2 à 5.DSC01703

– aménager de façon durable les activités humaines   : bancs, tables, pistes cyclables, coin de pèche délimité et adapté,

– créer des activités nautiques non motorisées (ex : base d’aviron)

protection de l’écosystème : orienter les grands rassemblement ou concerts sur des sites ad hoc, arrêter les activités nautiques à moteur

– Actions de ramassage de plastiques plus régulières (mensuel) en collaboration avec des associations voire le refuge d’animaux tout près

– aménager des places pour des unités de restauration mobiles (food truck, snack) pour de petits rassemblements,

– faire des analyses toxicologiques approfondies sur l’eau, la flore et les poissons,

– Evaluer la possibilité de mener un curage du lac,

– Mener une étude pour la possibilité d’une « fermeture » de l’affluent en cas de menace de crues,

– Etudier l’intérêt et le risque de faire des surfaces imperméabilisées (parking) autour du site,

Regardez l’exemple de réhabilitation des anciennes sablières de Sandrancourt (78): la partie du site des sablières dont l’exploitation est terminé est progressivement remise en valeur. Le choix a été fait sur 80 ha de le planter en boisement naturel, en prairie et en landes après avoir restitué la terre végétale enlevée à l’origine.


ilot bar

Encore une belle idée (m…?) flottante des frères du lac, on dit merci qui ?

Une belle étendue de plastique.

Il est le complément indispensable de notre rocher, on le vénère, pourtant il est méconnaissable. Envahi de jeux aquatiques, on se demanderait presque où est donc la belle étendue sauvage (espace protégé) du lac de l’Aréna (Lac Perrin). De plus un ilot bar est entrain d’être installé sans autorisation.

Un article rédigé par la journaliste du quotidien local (compagne du Templier, lui même proche de la majorité) est franchement orienté et presque publicitaire nous invite à profiter de ce lieu concédé à une société monopolistique amie des Jousse Ollivier. La journaliste écrit d’ailleurs qu’il ne faut plus faire d’activité de canoë ! (« fini le canotage » sic) et vante les mérites des turbines fumantes des bateaux de ski nautique de la dite société, en oubliant de préciser que le peu38799965_875143659337940_1860946210517417984_n de clarté (turbidité) de l’eau rend ce lac hasardeux pour la baignade.

Bientôt la fureur du rassemblement des Hells Angels, et vous aurez un cocktail de modernité à la sauce Roquebrunoise : favoritisme, nuisances, pollution.


Comment une autorité comme l’ARS peut-elle délivrée des informations erronées ? Voici notamment une fausse information sur la transparence de l’eau du lac Perrin (Aréna). Nous avons fait un test simple, la même que cette autorité, à la même heure et le lendemain de la publication du bulletin, et le résultat n’est pas du tout le même, photos à l’appui :

Test de mesure de la transparence de l’eau (« turbidité ») du lac Aréna (été)  :

En cas de noyade, il est impossible de porter secours visuellement à une victime qui coule. la transparence de l’eau doit être au minimum d’un mètre pour autoriser la baignade.

Nous demandons le respect de la réglementation à savoir : la mesure régulière de la turbidité, l’affichage de ces mesures voire l’interdiction de la baignade en cas de non respect des normes.

Et surtout d’arrêter d’envoyer les enfants du centre des Loisirs, que ce soit ici ou à Port Tonic (avec pourtant un arrêté municipal de dangerosité). 

TEST PHOTO 1                                                                                                                           PHOTO 2

DSC02331DSC02332

Photo 1 : Mesure effectuée au lac  Perrin  ( < 60 cm) : impropre à la baignade

Photo 2 : Mesure effectuée dans l’Argens quelques mètres plus loin ( > 1 mètre): baignade possible

La cour d’appel d’Agen a condamné un maire à 10 mois d’emprisonnement avec sursis pour l’homicide involontaire d’un jeune enfant, noyé dans un lac municipal de baignade, du fait d’une turbidité excessive de l’eau ayant empêché que les secours puissent le retrouver à temps. La cour d’appel souligne que les dispositions du décret du 7 avril 1981 fixant les normes d’hygiène et de sécurité applicables aux piscines et aux baignades aménagées sont impératives, spécialement celle concernant la transparence de l’eau qui doit être au minimum d’un mètre.

La cour précise que les résultats des prélèvements doivent être affichés par la mairie de manière visible pour les usagers, ce qui n’était pas fait en l’espèce, et que lorsqu’une des normes n’est pas respectée, l’autorité de tutelle peut interdire l’utilisation de l’installation, cette interdiction ne pouvant être levée qu’une fois prouvé que les normes sont à nouveau respectées. En l’espèce, un contrôle sanitaire effectué la veille de l’accident avait constaté une transparence de seulement 50 cm et la DASS avait signifié le jour même, par télécopie, à la prévenue en sa qualité de maire que cet « élément pouvait influer sur la sécurité des lieux de baignade » (CA Agen 14 fév. 2005, n°04/00344-A).


VOS AVIS  CITOYENS SUR CE LAC

Merci d’avoir donné votre avis (dans la rubrique commentaires et sur la page facebook roquebrune sérénité) sur le lac Perrin (lac de l’aréna), sur sa gestion, son entretien, ses activités.

La municipalité a créé un parking proche afin de recevoir des visiteurs lors des manifestations qui ont lieu autour du lac. Cette construction s’inscrit-elle dans une politique d’aménagement durable ou s’agit-il d’une opération commerciale ?

Le lac Perrin (du nom de son ancien propriétaire) est un lac artificiel, situé prés du village de Roquebrune sur Argens, propriété en grande partie de la commune qui en assure l’entretien et la gestion, issu d’une ancienne carrière d’extraction de sable arrêtée depuis le début des années 90. Les installations sont laissées à l’abandon (ruines, baraquements, tiges de fer…). voir photos

DSC01689

Le lac présente un grand intérêt écologique (Visit-var) avec une biodiversité avérée :
– sa partie occidentale, couverte de roselières, offre des abris naturels pour les oiseaux qui y nidifient et des frayères pour les poissons,
– ses berges constituées de sable tassé constituent un habitat idéal pour le guêpier d’Europe qui y creuse ses terriers,
– de nombreuses espèces d’oiseaux y sont recensées, en particulier le héron cendré.

Après la mise en eau de l’ancienne carrière, une plage de baignade (partie Est, prés du restaurant), ainsi qu’une base nautique y ont été aménagées. La pratique de plusieurs sports et activités sont permis, notamment, le ski nautique. Voir photo du local :

DSC01686

Or c’est un biotope fragile. A cause du bruit et de la pollution que cela génère, la plupart des lacs et étangs du Var sont interdits à la navigation à moteur à hydrocarbures (lac de Saint Cassien depuis plus de 30 ans par exemple). Pourquoi persister dans cette activité d’autant plus qu’il existe 2 sites de ski nautique sur la commune qui sont proches ? Lac Vaudois et Mas des Escaravatiers.

Les activités nautiques (show, fête du nautisme, location pédalo) sont gérées en monopole par « le restaurant du Lac » (société « water gliss passion ») en partenariat avec l’ex SEML Sarget (« la base du rocher ») dont un des gérants était actionnaire.

De la même façon sont organisés des événements (concerts, rassemblements, fêté de la jeunesse) qui attirent une foule nombreuse et un grand parking est destiné à accroitre cette affluence.  Ce milieu fragile peut-il supporter cela sans le mettre en péril ?

lac PerrinDSC01683DSC01693

De plus le fait de créer un parking en zone hautement inondable risque de l’endommager mais surtout de diminuer l’absorption des eaux et d’augmenter la vitesse d’écoulement, facteurs de dégâts potentiels supplémentaires lors de fortes crues.

Il est possible de faire le tour du lac à pied mais certains passages ne sont pas sécurisés, peu praticables (boueux en temps de pluie), voire dangereux. Cela est dommage car le site est surplombé par le massif du rocher majestueux.

DSC01563

Le lac est une zone qui subit parfois des inondations catastrophiques (de nombreuses agences d’état sont concernées par cette problématique : agence de l’eau, DDTM, ARS…).  Un contrôle des flux d’eau de l’affluent pourrait diminuer voire supprimer ces crues dévastatrices (témoignage). Cet unique bras issu de l’Argens alimente le lac et régule ainsi son niveau mais le lac n’a pas d’effluent (eau stagnante) ainsi on peut se demander comment sont évacués les polluants ? (chimiques, biologiques, plastiques) potentiellement accumulés ? les analyses effectuées par l’ARS semblent rassurantes mais le contenu exact des analyses n’est pas extensivement communiqué (analyse microbiologique partielle effectuée mais toxicologique ? nitrates ? phosphates ? PCB ? hydrocarbures ? résidus, composants des plastiques ?). Quelles incidences éventuelles sur la faune et la flore et notamment sur les poissons (site de pèche) ? un inventaire est-il fait régulièrement ? et in fine que risquent réellement les usagers ?

La turbidité est souvent excessive : la transparence de l’eau doit être au minimum d’un mètre pour autoriser la baignade. La mesure que nous avons faite de la turbidité en 2012 et en 2016 à l’Aréna sont non conformes. Voir annexe : L’arrêté du 14 février 2005

Bref que pensez-vous de ce magnifique lac en apparence ? Vous promenez-vous parfois autour ? Vous baignez-vous ? Que pensez-vous de la qualité de l’eau ? Utilisez-vous la base nautique ? Est ce que vous péchez ? Qui y a t-il d’après vous au fond du lac ? un monstre ?  des déchets ?


Questions posées à la municipalité sur le lac de l’Aréna (adressées à Karine HENRY et Maurin DIAZ
Service Affaires Maritimes – Domaine Public, municipalité roquebrune sur Argens
)

  • Les installations de l’ancienne carrière sont laissées à l’abandon (ruines, tiges de fer…). Pourquoi ?
  • La plupart des lacs et étangs du Var sont interdits à la navigation à moteur (lac de saint Cassien proche depuis plus de 30 ans), pourquoi le lac de l’aréna reste le seul site ou cela est autorisé ?
  • Pourquoi 3 sites de ski nautique si proches ? est ce une nécessité vu le faible nombre de licenciés ?
  • Des analyses toxicologiques sont elles menées régulièrement ? Quelles incidences éventuelles sur la faune et la flore et notamment sur les poissons (site de pèche) ? et in fine que risquent les baigneurs, les pécheurs ?

REPONSE ‘PARTIELLE’ le 13 Mars 2016
Suite à votre mail reçu le 9 mars 2016, nous tenons à vous informer que des prélèvements sont effectuée par l’agence régionale de santé (ARS) à compter du mois de juin et pendant toute la durée de la saison balnéaire ( prélèvement tous les 15 jours).
Ces analyses bactériologiques relèvent les données pour les Entérocoques et les Escherichia coli.
Concernant des analyses sur les poissons, à ce jour aucune analyse n’est effectuée.
Karine HENRY
Maurin DIAZ
Service Affaires Maritimes – Domaine Public

REACTION DE LUC JOUSSE (Maire) SUR FB

Luc Jousse :  Un écosystème vous rigolez j’espère ; c’est le trou non comblé comme la loi l’exigeait d’une carrière d’extraction de sable, un ex-site industriel ??

————————————————————————————————————–

TEMOIGNAGES (première lettre du premier prénom)

L. Ce qui est déplorable également c’est l’aspect esthétique de l’ensemble, surtout l’été, qui offre à nos visiteurs une bien piètre image dès l’arrivée au village…. des panneaux de partout, aucune cohésion.. ca fait boui boui a touristes … aucune classe, aucun cachet…

‪M Jolie étendue d’eau turbide chargée en boues..

Je me promène autour à l’occasion.

Je me suis déjà baigné il y a quelques années.

La base nautique est à mon avis très utile pour les vacanciers du camping en face et pour l’école de ski nautique.

Sinon en aparté je pense que le pseudo parc de stationnement n’a pas d’intérêts pour les riverains.

Par contre sur le plan économique et social ça va ramener encore plus de peuple aussi de l’argent pour la commune

‪D De l’argent public encore gaspillé à tort ,avant de prévoir des aménagements extérieurs encore faut-il résoudre le problème des berges de L’Argens en amont

‪C pour répondre aux différentes questions, les abords du lac méritent d ‘être valorisés , à destination des familles , style base nature avec des activités  » passives  » style promenades , pique nique, vélo etc .. nous sommes nombreux à nous rendre le week end ou durant les vacances à la base de Fréjus, alors que nous avons un formidable lieu à exploite

c’est dommage qu’il n’y ait pas un petit snack comme il en existait il y a quelques années

‪M Ce lac est top pour les pic nic mais vu la couleur vu du haut je n’y mettrai même pas un doigt de pied il doit être rempli d’un tas de trucs improbables ramenés par les inondations répétées et je me souviens pas avoir vu qu’il était dragué de temps en temps pour nettoyage… Enfin en bref vu la taille de la plage de toute façon je pense pas utile un immense parking de plus. Aaahhhh nan mais celui là c’est une aberration complète pour moi… Les activités et les installations sont pas très grandes. Donc grand parking ça veut dire qu’on pourra plus se balader même à pied sans se marcher les uns sur les autres… Ça a pas de sens


Des déchets partout malgré les opérations de nettoyage: surfréquentation, Hells Angels, absence de poubelles, …

 

14370375_1156649667743400_964837844970555248_n14322772_1156649754410058_1742973146634319288_n


 

 

14305439_1326540137357262_679602199145517812_o

Comment mettre la main sur le lac avec de l’argent public ?

Jousse le magnanime.

Evidemment cette « municipalisation » servait à l’entreprise du restaurant du Lac qui s’est accaparée l’étendue par la suite en y installant des installations ostensibles et pas toujours de bon gout. Le nouvel « ilot bar » est , semble t-il, installé sans autorisation ? A vérifier.

 


Etrange photo du Loch Aréna ?

19467614_10209668532326336_3815552755427537818_o


 

 

 

 

 

 

 

 

You may also like...

7 Responses

  1. Damien Bartolo dit :

    Ce lac n’a rien à faire d’un parking. Je crois qu’il faudrait stopper net cette urbanisation rêvée par certains dans un seul but mercantile. En faire une réserve naturelle – ça ne rapporte peut-être pas autant, surement même -, mais il n’y a pas que le fric dans la vie. La rentabilité des espaces verts en zone rouge, cela suffit. On a vu ce que cette obsession a engendré dans le pays comme désastres et drames. Cela suffit. Manquerait plus qu’un hôtel ici !

  2. GROSSO EMILE dit :

    Le 12 mars, c’était la journée mondiale de l’eau pour vibrer au rythme de la solidarité le temps d’une soirée pour soutenir l’U.N.I.C.E.F.
    QUESTION : « Le lac de l’ARENA-carrière PERRIN » : la qualité des eaux de baignade,(analyse bactériologique) en particulier l’été ?Qu’en pense l’Agence Régionale de Santé (A.R.S).
    QUESTION : Peut -on parler d’un lac (voir lac de Ste CROIX, lac de Ste CASSIEN)?

    • Roquesereine dit :

      Sur le site de l’ARS, vous avez le resultat des analyses des eaux de baignade de tous les sites, analyses effectuées tous les 15 jours en période estivale. Par contre il ne s’agit que de recherche de micro organismes pathogénes ou de macro-déchets pas de toxiques type polluants chimiques ou métaux lourds.

  3. Masson dit :

    R. La réussite d’un espace aménagé de loisirs passe par deux obligations. Un schéma directeur d’aménagement réfléchi et coordonné, réalisé par un urbaniste de loisir, dans la concertation des futurs utilisateurs. Le second point correspond à l’entretien, entretien permanent avec des agents affectés sur le site. Sans ces deux conditions essentielles avec une programmation financière dans le temps, sa création est inutile.

  4. Chardin Eric dit :

    Il y a déjà les étangs de villepey pour le biotope. Le ski nautique n’est pas que polluant de nombreuses études démontre que des lacs fermés (là c’est vrai ce n’est pas le cas) sont bien mieux conservés avec cette activité qui aére le biotope, pour la pollution des hydrocarbures et du bruit, il existe des solutions…
    Vu la position du lac, il pourrait accueillir de nombreux licenciés, c’est vrai il y a l’ex centre national mais le lac Perrin pourrait être plus loisir et découverte.
    Il faut un vrai projet d’ensemble !

    • Roquesereine dit :

      Il existe aussi du ski nautique au Muy et sur le plan d’eau des escaravatiers au Puget, cela fait beaucoup de sites pour les amateurs sur une petite zone. Nous sommes curieux de connaitre les nombreuses études qui démontrent les bienfaits du ski nautique sur le biotope…

  5. Goujon dit :

    Dommage que ce lac soit géré de façon anarchique, alors qu’il serait possible d’avoir des activités liées à l’eau avec un partage des surfaces.
    Ce lac ,manque d’oxygène ,à la vue de la turbidité l’eutrophisation risque d’arriver dans peu de temps.
    Je suis originaire de l’ouest prisien , regardez ce qui a été fait aux anciennes sablières de Sandrancourt (78) il serait bon de s’en inspirer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *