Dossier 16 : Les sports et activités « éco-nature »

MUNICIPALES 2020


DOSSIER 16 : Les sports  et activités « éco-nature »

PROGRAMME « S.Au.V » POUR UNE TRANSITION CITOYENNE en 2020.

S pour simplicité (vie simple mais riche de créativité), Au pour Autosuffisance, V pour vulnérabilité (aide aux plus démunis)


PROPOSITIONS RS

  • Remettre en état tous les sentiers pédestres, les baliser pour des parcours VTT ou trail à pied notamment,
  • Faire une base d’aviron sur le lac Aréna et l’Argens,
  • Une via ferrata au Rocher ou au Blavet avec tyroliennes,
  • Un accro branche sur les 3 sites (Parc des Issambres, Forêt Raphèle, chemin des Maurettes ou Cavalière),
  • Un dispositif de luge d’été (démontable) dans le Val D’Esquières,
  • Un parcours « canoé camping » le long de l’ARGENS, avec du prêt à camper,
  • Un parcours santé pour chacune des 3 agglomérations,
  • Un parcours protégé sous marin aux Issambres (type réserve Cousteau le long du parc des Issambres)
  • Organiser régulièrement des événements Nature autour de ces activités : rassemblement, sensibilisation, concert, compétition, …comme au Puget chaque année
  • Développer les sentiers de descente VTT intégrés dans le paysage (remise en état et rendre à la nature le site Azur Bike Park),
  • Proposer des itinéraires « topo guide » originaux pour marcheurs, location de vélos électriques ou pas, ânes ou chevaux,
  • Proposer des habitations touristiques originales : yourtes, cabanes dans les arbres, bulles transparentes, …
  • A chaque portion de route rénovées (par le Département ou la commune) y associer une portion de piste cyclable.

20 à 50 emplois fixes et saisonniers à la clé.


Retour sur L’histoire du fiasco « AZUR BIKE PARK ». 2017-2018.

Au départ il s’agit de l’initiative d’un roquebrunois passionné de VTT.

Celui-ci a la très bonne idée de développer une activité sportive nouvelle adaptée et non motorisée (ce qui change par rapport aux Hells week et autres rallyes à haute émission en carbone). Sauf que…

… Luc Jousse récupère le projet et y place ses amis et son épouse : le président est Tony Jacob et un fidèle du système « Jousse Ollivier » (il fait parti de l’association des amis de Luc Jousse, voir plus bas) et la nouvelle directrice fraîchement nommée n’est autre que Karina Jousse, grande spécialiste du VTT de luxe à Megève et à Gstaad.

16299890_1234960336579491_8637983019859293293_o

Montage photo, JP SERRA

Depuis qu’il a été déchu de son poste de maire et de cadre de la SARGET, Jousse s’ennuyait et était omniprésent sur le site.

On comptait un véhicule à la charge de la SARGET et donc des Roquebrunois (4×4 rouge sur la photo). Est-il à l’initiative de l’achat de ce véhicule?  Il est estimé à plus de 30.000 euros et a été acquis pour servir de navette, remonter les vélos et faire fonctionner ce parc. Pourquoi ce véhicule supplémentaire car l’Azur Bike Park semble déjà disposer d’un véhicule de type « pick-up » comme l’attestent les photos publiées sur la page de la SEML SARGET …

Mais qui paye en définitive ? La SARGET ou la commune ? Ce qui est troublant c’est cette confusion et ces manipulations mais toujours au détriment des contribuables. Quel est le véritable montage opérationnel et juridique de cette structure ? Pas facile de s’y retrouver !

Nous n’allons pas cracher dans la soupe ! Une initiative sportive qui était intéressante se développait enfin, après 16 ans de mandature !

Le VTT était donc à l’honneur mais pourquoi les autres sentiers de la commune ne sont plus entretenus ? Certains sentiers sont devenus impraticables pour nous vététistes amateurs. Et pourquoi pas des parcours fléchés comme dans l’Esterel ? Bref, l’objectif était tout sauf sportif, il n’était que financier pour une très hypothétique rentabilité mais avec nos impôts. De la mégalomanie toujours et toujours. Ces véhicules 4×4, c’est aussi de la pollution supplémentaire dans le col, et la réfection des pistes ? Les chemins en terre n’ont pas supportés ces va et vient. 

Quels étaient les salaires ? Il aurait fallu un nombre d’adhérents considérable pour que ceci soit rentable. Rappelons qu’une initiative du même genre, le « Gold Bike Park », ouvert en 2010 pas loin de Roquebrune, soutenu par l’ancien champion olympique Miguel Martinez, s’était soldé par une fermeture prématurée pour non rentabilité.

Les organisateurs disaient que c’était un succès. Mais succès populaire ou succès financier ? Parce que peut être que les gens sont enthousiastes mais Est-ce que de l’argent rentrait dans les caisses ? OUi mais bien trop peu.

Ce que l’on aime, ce sont des activités non-bruyantes, non-polluantes, ouvertes à la majorité d’entre nous qui nous permettent de profiter de cet environnement exceptionnel au sein duquel nous avons la chance de vivre et l' »Azur Bike Park » répondait en partie, mais seulement en partie, à cela.


2017

Jean Paul OLLIVIER nous l’a bien précisé : le tout nouveau « Azur Bike Park » est géré par la commune. La SEML SARGET ne devrait donc pas avoir comme mission de « sponsoriser » l’Azur Bike Park avec un tel véhicule !

Comme le souligne un de nos lecteurs : « Il convient de rappeler que le budget de l’Azur Bike Park est un budget annexe voté par le Conseil Municipal.
Le prévisionnel de 2017 voté le 2 décembre 2016 dernier s’élève à 152 700 € se répartissant à hauteur de 132 700 € en fonctionnement dont 103 000 € de frais de personnel et 20 000 € en investissement ! »

Donc, a priori dans cette structure, les employés sont des fonctionnaires ou des contrats service civique. Ce qui est curieux c’est qu’il s’agit d’une structure municipale mais on voit des personnalités SARGET à la soirée « riviera bike » et des logos SARGET sur les véhicules. En fait il semblerait que la commune soit bonne à payer les salaires mais c’est la SARGET qui fait sa pub. Encore et toujours de l’embrouille pour nous citoyens contribuables et des investissements totalement farfelus et hasardeux que nous payons chers.

  • Combien allons-nous devoir encore débourser pour satisfaire les excentricités de certains ?
  • Est-il vraiment nécessaire en période de crise et compte tenu de l’endettement de la commune d’engager encore autant d’argent ? Un projet plus modeste aurait tout aussi bien convenu.
  • La gestion de cette activité nécessite de vrais professionnels et une fédération qui appuie le projet (voire les organisateurs du ROC d’AZUR) et qui ont une certaine expérience dans le domaine.
  • Un président, une directrice sans expérience, ni qualification particulière dans le domaine, des employés, des invités. Cela DSC01872rappelle un certain « Place to be » en difficulté financière.=?UTF-8?b?Q2FwdHVyZSBk4oCZZcyBY3JhbiAyMDE3?= =?UTF-8?b?LTAxLTI3IGHMgCAxNC4wOS4wNy5wbmc=?=DSC01875
  • Concernant les véhicules qui possèdent la commune. Qui pourrait nous rappeler le nombre de véhicules possédés par notre commune-SARGET de 12600 habitants et peut-être un comparatif avec d’autres communes identiques en population ?
  •  

 

 

 

Luc Jousse (l’auto proclamé « grand stratège politique et financier ») apportait « ses » précisions sur sa gestion moderne de la commune qui nous a couté plusieurs dizaines de millions d’euro pour RIEN (ou des ruines):

« La SARGET (…) met à disposition de la Commune avec ce Land-Rover d’occasion ex-pompiers à 21 000 €. Ainsi la Commune ne dépense pas son budget. C’est vertueux, point. C’est une version plus moderne d’équilibre budgétaire en cette période difficile… preuve aussi que contrairement à certaines affirmations erronées, la SARGET ne fait pas que prendre mais sait aussi donner à la ville… CQFD »

–> Donc : 20 000 ou 30 000 euros, ça paraît si peu pour la Sarget (Mépris ! )…dépenser 21,000 euros pour remonter des vélos, « c’est vertueux » ! effectivement en cette « période difficile »…(va falloir qu’il arrête d’utiliser ce terme  » vertueux  » à toutes les sauces, ça accroche dans sa bouche)

La « version plus moderne d’équilibre budgétaire » …consiste à faire transiter l’argent public dans une société opaque.

« la SARGET ne fait pas que prendre ». Ainsi, il reconnaît que la période est difficile mais continue de dépenser sans compter et oui, la Sarget s’est servie sans compter (Aveu ! )…CQFD

Dernière remarque , le monsieur est toujours commercial à la SARGET pour venir en parler ? ou bien il y a personne d’autre pour défendre le biscuit ?


TONY JACOB et « l’association des amis de Luc Jousse » :

16463320_1773313472987283_7326918023462487140_o


Juin 2017

DOSSIER D’AMENAGEMENT D’UN BIKE PARK – AUTORISATIONS ADMINISTRATIVES. Josette Mimouni 

Ce dossier pour le moins épineux a été abordé deux fois lors du conseil municipal du 9 juin 2017.
La première fois lors de la délibération N° 4 et la deuxième fois à la délibération N° 11.
Coût approximatif connu à ce jour : 224.833.99 €.

Pour combien de participants et de visiteurs ? La commune est très discrète sur le sujet en disant qu’il y avait du monde . Les photos publiées par la SEML SARGET ne sont pas éloquentes.
La commune de Roquebrune va-t-elle devenir un cas d’école ? En effet en étudiant de près le fonctionnement de celle -ci : son analyse pourrait s’intituler  » Tout ce qu’il ne faut pas faire dans la gestion d’une collectivité ». Nos félicitations ne vont pas à l’équipe majoritaire.


LA FIN précipitée en 2017

La saga des gâchis humains et financiers roquebrunois trouvera t-il son épilogue dans la fermeture de l’Azur Bike Park ?

Nous avons écouté la bande son du conseil municipal et nous avons appris que l’Azur Park sera fermé en juillet et août à cause des restrictions « incendie » puis par la suite il serait fermé définitivement en décembre.

Sans compter le coût de la remise en état et de la re-végétalisation du col du Bougnon ainsi dégradé.


Avril 2017 : un tracé en pleine forêt effectué sans autorisation de la DDTM.

Ce matin nous étions à l’AG du CSAI (Comité de Sauvegarde et Aménagement des Issambres) et nous sommes restés sidérés sur les réponses qui ont été données par le représentant de la commune.

Un citoyen a posé la question sur l’Azur Bike Park , quelle zone ? Et à quand l’arrêt du massacre de la forêt ?17190992_1819834445004021_8065827715480246390_n

Réponse (Jacky Gros ) : ils ne savent pas quelle zone c’est ! Ils répondront par écrit , quant à la gestion de ce « truc » ils ne savent pas non plus comment faire , notamment le problème des remontées de vélos avec des 4×4 ! Seule certitude : la Sarget étant out, la Commune va reprendre ça en main . Personne n’est en mesure de nous dire vraiment comment est classée cette zone.

Autre problème: une 2 ème piste qui irait jusqu’à la Gaillarde : pas de réponse. Il a posé aussi la question de la « rentabilité » de cet équipement . Réponse :  » il faudrait surtout que ça ne coûte pas  » . On a entendu le chiffre de 250 000 € de coût des travaux ? ça ne sera donc pas rentable , il faudra voir combien de personnes vont utiliser cette piste .

Bref, on sait qui est derrière cette destruction avec encore et toujours notre argent, d’ailleurs Luc Jousse a encore raté une occasion de se taire et répondant sur la page de Roquebrune Sérénité que cette zone est à urbaniser !

Rappelons que sa femme est directrice de l’azur Bike Park.

17545558_1751380561859466_6044697789193247402_o

notre réponse

Nous demandons toujours l’arrêt des destructions et une opération citoyenne de replantation et de trouver ensemble un autre endroit pour les VTTistes amoureux de la nature.

Les services de l’Etat jugeront.

 

 

MARS 2017

Décidément notre col est bien malmené depuis 1 an. Après l’arasement lié au projet du musée de l’automobile (aujourd’hui abandonné), c’est au tour de la construction des pistes pour l’Azur Bike Park.

Ils sont bien entrain de s’approprier les lieux…Voici nos photos du massacre en cours.

Des pistes qui atteignent parfois de 6 à 7 mètres de largeur. Nous avons vu 2 parkings goudronnés et un chalet pour l’accueil. Un tracto en pleine action pour les nouvelles pistes bref vue de en haut ça ressemble plus tellement au col du Bougnon. Lors de fortes intempéries (pluies, vent..) ou des passages successifs des coureurs ou des véhicules cela va accélérer considérablement l’érosion des sols. 

17311147_10155101582319346_307595123679387534_o 17211792_10155101580839346_1737101744415243332_o 17358559_10155101578319346_7483695640788184808_o 17311382_10155101577229346_2778479256902720262_o 17349575_10155101577754346_6752963543282161145_o 17349692_10155101581749346_2031272123249910160_o

 

Un mensonge de plus  :

17349605_10155100343634346_637028873331962556_o (2)

 


 

16463403_10154965695594346_411799611445430272_o

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *